Rechercher sur association-a3.fr

L’association A3 innove Les thérapies non médicamenteuses à l’honneur

L’information aux Aidants sur les thérapies non médicamenteuses

Les thérapies non médicamenteuses, de quoi s’agit-il ?

Inspirées de différentes techniques thérapeutiques, les thérapies non médicamenteuses nous offrent l’opportunité de compléter efficacement les traitements médicamenteux ; et même les réduire !
Derrière elles se cachent différents noms de thérapies bien connues et parfois moins. Citons-en quelques-unes : réminiscence thérapie, réorientation thérapie, thérapie cognitivo-comportementale, technique Montessori, validation thérapie, Snoezelen…
Elles sont une nouvelle solution, alternatives aux traitements médicamenteux (non remplaçantes) et surtout, efficaces pour réduire les troubles du comportement que l’on retrouve dans la Maladie d’ Alzheimer et les maladies apparentées.
Ainsi, leur utilisation permet de diminuer la contention chimique des malades présentant des troubles du comportement et les problèmes d’iatrogénie.
Ces procédés ont déjà été développés en institution, type EHPAD, auprès des résidents Alzheimer. C’est le cas par exemple de l’EHPAD « Le Domaine de la Source », où le directeur et gérontopsychiatre, Thierry Bautrant, Président de l’association A3, a développé avec succès les thérapies non médicamenteuses personnalisées. Elles ont démontré leur efficacité : prescriptions médicamenteuses réduites jusqu’à 50%, amélioration des interactions entre les professionnels soignants et les résidents, bien-être et respect de l’intégrité du résident malade…

Thérapies non médicamenteuses et Proches Aidants

L’association A3 se lance dans le projet innovant d’adapter ces techniques spécifiques au milieu de vie des aidants et de leur proche aidé(e).
Pour les aidants accompagnant un proche atteint d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, il est extrêmement douloureux psychologiquement de subir les troubles du comportement de leur proche (cri, agressivité, répétitions incessantes, opposition, etc.). Le mot subir n’est pas employé à la légère, car l’association A3 saurait témoigner de la charge morale et l’impuissance auxquelles font face les proches aidants au quotidien.
C’est en ce sens qu’elle décide de mettre à portée des aidants des outils puisés dans les thérapies non médicamenteuses pour améliorer leur quotidien !
Il s’agit de rendre les aidants acteurs dans la lutte contre les troubles du comportement, acteur de l’amélioration de leurs relations à leur proche, acteur dans la réduction de leur épuisement ; tout ceci par l’appropriation des thérapies non médicamenteuses.

Le projet de formation "Aidant : un pas vers les thérapies non médicamenteuses" se réalise avec sa première session dès février 2018. Les participants à cette formation auront obligatoirement suivi la formation sur les maladies neurodégénératives au préalable. A ce propos, conférer l’article suivant "Formation : Mieux connaître les maladies neurodégénératives"